Festivals/Fiction TV de La Rochelle

[Critique] A la folie (M6) : Un téléfilm coup de poing

Déjà disponible sur Salto, M6 diffuse le mardi 6 septembre le téléfilm A la folie, avec Marie Gillain et Alexis Michalik, une histoire poignante qui ne vous laissera pas indifférent.

Synopsis : Au beau milieu d’un cocktail entre amis, Anna poignarde son compagnon Damien. Elle est mise en examen pour tentative de meurtre, mais l’affaire est incompréhensible : Anna n’a aucun passé de violence, et ne donne aucune explication à son geste. Noé, en charge de l’enquête, veut comprendre : pièce par pièce, il va reconstituer sous nos yeux le puzzle de l’emprise d’un pervers narcissique sur sa victime. Avec l’aide d’une avocate déterminée, ils vont révéler le vrai visage de Damien. Parviendront-ils à sauver Anna ?

Réalisé par Andréa Bescond et Eric Métayer, déjà derrière le très bon film Les Chatouilles (ça donne le ton), A la folie est la révélation du Festival de la Fiction TV de la Rochelle 2021. Lors de la dernière édition, le téléfilm est reparti avec deux prix : meilleur scénario et meilleure interprétation féminine pour Marie Gillain. Deux prix entièrement mérités puisque cet unitaire est co-écrit par Eléonore Bauer et Guillaume Labbé. Ce dernier que l’on connait en tant que comédien dans Je te promets, Plan Cœur, Parallèles ou encore Trauma, s’est lancé dans l’écriture de ce premier téléfilm qui parle d’un pervers narcissique, et c’est une véritable réussite. Sujet déjà abordé de nombreuses fois à la télévision, A la folie ne manque pas de singularité, dès sa scène d’ouverture choc, le téléfilm nous entraîne dans son univers et dans la souffrance du personnage d’Anna. On ressent une certaine vérité et une réalité à travers ces mots et ces dialogues.

Mais également grâce au travail impressionnant des acteurs, à la hauteur du scénario, donnant vie au bourreau et à sa victime. Marie Gillain n’a pas démérité son prix, au même titre que son partenaire, Alexis Michalik. Ils excellent chacun dans leurs rôles respectifs.

Il est parfois difficile à le regarder tellement il est criant de vérité, A la folie est un téléfilm coup de poing, une petite pépite de M6 à ne pas manquer, c’est assez rare venant de la chaîne qui peine avec la fiction française, pour le souligner.

8/10

Une réflexion sur “[Critique] A la folie (M6) : Un téléfilm coup de poing

  1. Pingback: [Critique] J’irai au bout de mes rêves (M6) : Où la raison s’achève… | Sur Nos Ecrans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.