Festivals/Séries/Séries Mania

La Corde : Une série à se pendre

Présentée lors du dernier Festival Séries Mania en intégralité, La Corde est une mini-série fantastique de 3 épisodes, adaptée du roman éponyme de Stefan aus dem Siepen, qui sera disponible dès ce 28 décembre sur arte.tv et diffusée sur la chaîne le 27 janvier. Une série prometteuse qui pourrait bien décevoir.

La Corde – ©Les Films de l’Instant – 2021

Synopsis : Un petit groupe de scientifiques isolé dans une base en Norvège découvre une mystérieuse corde, en apparence sans fin, qui longe leur observatoire et s’enfonce dans la forêt immense. Certains décident de la suivre, d’autres décident de rester. Tandis que l’innocente expédition se transforme peu à peu en quête déterminée à percer ce mystère, tous vont se retrouver confrontés aux lourdes conséquences de leurs choix.

S’il y a bien une qualité qu’il faut reconnaître à La Corde, c’est à quel point le synopsis était alléchant. Ô combien d’attentes il a pu susciter dans mon petit cœur d’amatrice de complots conspirationnistes… Blague locale, manipulation gouvernementale, intervention extra-terrestre… J’étais prête à tout voir et à tout accepter. Absolument tout. Sauf ça.

Avec un titre et un pitch comme celui-là, on aurait été en droit d’attendre que la corde en tant qu’objet revête une importance majeure dans la série, qu’on lui consacre du temps, au delà de la narration. Presque qu’elle soit un personnage à part entière. Spoiler : ce ne sera jamais le cas. La corde est anecdotique. La corde n’est qu’un prétexte. Elle servira à nous parler des hommes, de leurs espoirs, de leurs angoisses, de leur vie ou de leur mort. Elle exacerbera les sentiments et les ressentiments, exploitera les faiblesses. Mais dans quel but ? Si sur le papier le concept semble intéressant, à l’image c’est juste vain et vide de sens…

L’objet mystérieux n’intervient que trop peu, au bout de bien trop de temps. Et quand il arrive enfin, le spectateur est déjà perdu dans un flot d’informations sur une station scientifique qui compile des missions auxquelles on ne comprend rien, et dont on n’a que faire, finalement. Par ailleurs, on se retrouve au milieu d’enjeux professionnels, sociaux ou sentimentaux, entre des personnages qui sont mal caractérisés, à peine effleurés… Quelle déception…

On s’ennuie au bout de cinq minutes et ce jusqu’à la fin. Rien ne vient rattraper le désastre.

Même le casting semble amorphe… On a connu Suzanne Clément, Jean Marc Barr ou Christa Théret plus inspirés… Personne ne tire son épingle du jeu…. Les interprétations manquent clairement de relief, mais comment en vouloir aux acteurs ? Ils ne sont pas aidés par les personnages qu’ils incarnent ou les dialogues qu’ils récitent.

Par quel bout faut-il la prendre cette Corde ? Pour ma part, je cherche encore…

1/10

Article rédigé par Marion Pluss

6 réflexions sur “La Corde : Une série à se pendre

  1. Pas d’accord, ce film peut se lire de plusieurs manières, c’est un film certe dérangeant mais pas ennuyeux, il pose des questions à qui veut les entendre !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.