Avant-premières/Films

Alien Covenant : papy Ridley Scott n’a plus d’idée

Après le fiasco critique de Prometheus, Ridley Scott revient avec la suite du prequel Alien Covenant. Ce nouvel opus est une grande déception !

Alien Covenant – 20th Century Fox France – 2017

Synopsis : Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

Alien est l’un de mes films préférés, ce monument de la science-fiction m’a effrayé au premier visionnage puis fasciné pendant longtemps. Aujourd’hui, son créateur Ridley Scott continue l’aventure mais il faut se rendre à l’évidence, il n’a plus rien à dire sur la franchise qu’il a créé il y a presque quarante ans. Cela arrive au meilleur, au lieu de persévérer et de faire baisser la qualité de la franchise il serait bon de passer le flambeau.

Les problèmes sont multiples à commencer par le casting qui ne brille jamais. Katherine Waterston ne parvient pas à rendre son personnage attachant, on ne s’intéresse pas à elle ou à son sort. Il en est de même pour tout le casting qui ne réussit pas à dégager quelconque intensité dans les scènes clés. Michael Fassbender reprend son rôle de David et joue le nouveau droïde Walter, ces personnages tournent en rond et n’apportent aucun élément supplémentaire par rapport à Prometheus, on décroche très rapidement quand David part dans ses discours philosophiques pompeux et surtout creux. Le reste du casting (Billy Crudup, Danny McBride) est anecdotique, vivants ou morts ils ne servent à rien et on en oublie l’existence de certains (Callie Hernandez). C’est particulièrement le cas de Jussie Smollett qui comptabilise cinq minutes à l’écran et deux phrases.

La déception est grande ! Avec un casting médiocre, le scénario du film ne pouvait pas faire des miracles, frôlant la série B avec une scène de douche des plus ridicules. L’histoire met près d’une heure à démarrer et rentrer au cœur de son sujet. À partir de là, une succession de scènes vues et revues s’enchaînent et vous feront regretter Prometheus. Tout est déjà vu, rien ne surprend, n’effraie pas, même le retournement de situation final se voit venir dix minutes avant à cause de l’insistance du réalisateur avec la caméra. À croire que lui-même se demande s’il peut encore innover et se contente de poser sa caméra sans y réfléchir.

Le film se laisse regarder, les effets spéciaux sont réussis (vu le budget ce serait triste), mais ce n’est absolument pas ce que l’on attend d’un film Alien !

3/10


Sortie en France : 10 mai 2017
Réalisateur : Ridley Scott
Casting : Michael Fassbender, Katherine Waterston
Genre : SF
Nationalité : US
Distributeur : 20th Century Fox France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s