Avant-premières/Films

Emily Dickinson, A quiet passion : Un biopic intelligent

Emily Dickinson, grande poétesse américaine, n’avait encore jamais eu de place au cinéma. Aujourd’hui ce n’est plus le cas avec ce film de Terence Davies, grand amateur de sa poésie et cinéaste aguerri de films en costume, qui pénètre avec intelligence dans la vie de cette artiste recluse et dépressive.

ED

Emily Dickinson, A quiet passion – Paname Distribution – 2017

Synopsis : Nouvelle-Angleterre, XIXème siècle. Dans son pensionnat de jeunes filles de bonne famille, la jeune Emily Dickinson ne cesse de se rebeller contre les discours évangéliques qui y sont professés. Son père se voit contraint de la ramener au domicile familial, pour le plus grand bonheur de sa soeur Vinnie et de son frère Austin. Passionnée de poésie, Emily écrit nuit et jour dans l’espoir d’être publiée. Les années passent, Emily poursuit sa recherche de la quintessence poétique. La rencontre avec une jeune mondaine indépendante et réfractaire aux conventions sociales ravive sa rébellion. Dès lors, elle n’hésite plus à s’opposer à quiconque voudrait lui dicter sa conduite. Personnage mystérieux devenu mythique, Emily Dickinson est considérée comme l’un des plus grands poètes américains.

Plus que le portrait d’une écrivaine, c’est aussi le portrait d’une époque que dresse Terence Davies. Une époque où les femmes devaient se conformer aux règles de la bienséance, croire en un dieu unique, obéir à son père et son mari, accomplir son devoir de femme en prolongeant la ligné et auxquelles Emily Dickinson tente de s’opposer. Des connaissances aujourd’hui bien connu mais qui gagne en matière et couleur grâce au jeu de l’actrice Cynthia Nixon (Sexe and the City). Le réalisateur explique que le scénario fut écrit pour cette actrice qui possède de façon naturelle une ressemblance avec l’écrivaine. La surprise fut que l’actrice elle-même admirait déjà l’œuvre de l’artiste qu’elle allait jouer. Les deux acteurs sélectionné pour interpréter le père et la sœur de Emily complète ce casting idéale : Jennifer Ehle (Pride and Prejudice) et Keith Carradine (Fargo).

Ce qui à premier abord peut sembler indigeste au spectateur serait la mise en scène à la fois froide et hyper contrôlé, autant dans les cadres, les mouvements de caméra que dans le jeu des acteurs qui donnent à l’ensemble une pesanteur et une superficialité. Pourtant le film possède une telle dynamique par son humour pince sans rire, ses passages controlés d’une scène à une autre, d’une émotion à une autre que l’on plonge sans y prendre garde dans l’univers du film. Petit à petit happé par les évènements on perçoit alors l’originalité et l’intelligence avec laquelle ce biopic a été mis en scène. Loin de reprendre les clichés de ce à quoi doit ressembler un artiste au travail, on se rend compte qu’une attention est porté aux rapports de l’artiste avec son entourage, ses amis, sa famille, de ce qui finalement constitue l’intime de la poétesse.

Derrière la photographie léchée et sublime est un grand artiste, Florian Hoffmeister, qui arrive à décomposer avec justesse les couleurs et nuances des plans, donnant un air d’impénétrable à cette époque lointaine, à la fois rêvée et idéalisée. La voix de Cynthia Nixon récite et ponctue par la lecture des poèmes les scènes du films, leurs donnant un caractère plus profond. Ce film est une belle œuvre, peut-être trop belle ce qui entraine ce sentiment de rejet face à la réalité peu « réaliste »en définitif qui nous est proposé mais qui pourtant reste magique. Comme toutes œuvres d’un Hopper ou d’un Wood, parfaitement ordonnées mais d’une justesse impénétrable.

8/10


Sortie en France : 3 mai 2017
Réalisateur : Terence Davies
Casting : Cynthia Nixon, Jennifer Ehle, Keith Carradine
Genre : Biopic, Drame
Nationalité : Britannique, Belge
Distributeur : Paname Distribution

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s