Avant-premières/Films

Comancheria : Hell Or High Water

Le réalisateur britannique David Mackenzie, à la filmographie plus qu’hétéroclite (Les Poings contre les murs, Perfect Sense, Toy Boy), livre ici encore un film surprenant qui ne décevra pas les adeptes de western moderne…

8E9A2360.CR2

Comanchiera – Wild Bunch Distribution – 2016

Synopsis : Après la mort de leur mère, deux frères organisent une série de braquages, visant uniquement les agences d’une même banque. Ils n’ont que quelques jours pour éviter la saisie de leur propriété familiale, et comptent rembourser la banque avec son propre argent. À leurs trousses, un ranger bientôt à la retraite et son adjoint, bien décidés à les arrêter.

Certaines personnes se diront peut-être encore un film de mec avec de la baston et des courses poursuites en voiture dans les plaines du Middle-west. Elles ne pourront pas être davantage dans l’erreur. Ce film a certainement un rythme soutenu que tout film de ce genre se doit d’avoir pour ne pas perdre le spectateur et le tenir en haleine mais bien plus que cela. Le réalisateur David Mackenzie arrive a faire un compromis entre l’histoire du vol de banques et celle des héros grâce à une mise en scène sensible, presque contemplative. 

Le spectateur arrive ainsi à pénétrer les conflits intérieurs qui rongent les personnages que ce soit un père de famille qui cherche un moyen de rédemption ou un Texas ranger à la veille de sa retraite, les héros ont de la matière et de la profondeur et cela fait du bien de sentir tant d’humanité transparaître à l’écran. Il y a alors peut-être quelque chose du cinéma de Clint Eastwood dans cette façon de remettre en question l’ordre sociale de la société américaine de façon subtile et de pénétrer les tensions intra-communautaire trop souvent oubliées. 

L’esthétique de David Mackenzie est donc brut, sans fioriture mais des touches d’humour passent par les dialogues aussi bien que par le comique de situation. Un voyage en voiture étant souvent le lieu propice pour un échange verbale bien senti ou encore une nuit à l’hôtel entre un ranger blanc et un ranger comanche dont les habitudes télévisuelles diffèrent… Humour qui semble être un moyen de rapprocher les personnages et de trouver un peu de douceur et légèreté dans l’âpre réalité. Car ce dont parle ce film est aussi la pauvreté qui a atteint ces plaines magnifiques du Middle-west peuplées uniquement de banques et de vielles fermes à l’abandon.

Ce portrait est sombre mais juste et sensible grâce à un casting parfait. Jeff Bridges (Crazy Heart) campe le Texas ranger vieillissant avec beaucoup d’intelligence, complété par son acolyte joué par le stoïque Gil Birmingham (Twilight). Enfin Chris Pine (Star Trek) surprendra peut-être, par la justesse de son interprétation, les plus pessimistes.

Un très bon western moderne donc, à la narration fluide et énergique, qui vous fera aussi sourire et passer un bon moment.

7,5/10


Sortie en France : 7 septembre 2016
Réalisateur : David Mackenzie
Casting :   Jeff Bridges, Chris Pine, Ben Foster
Genre : Western, Thriller, Drame
Nationalité : Américain
Distributeur : Wild Bunch Distribution

2 réflexions sur “Comancheria : Hell Or High Water

    • Merci pour ton commentaire ! 🙂 Je ne sais pas pour toi mais j’ai hâte de voir ses prochains films… et si tu ne l’as pas déjà vu je te conseille Young Adam qui est aussi très puissant dans un autre genre.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s