Séries

Marvel’s Daredevil saison 2 : justiciers multiples

La tant attendue saison 2 de Marvel’s Daredevil sort ce vendredi 18 mars sur Netflix avec 13 nouveaux épisodes, Sur Nos Ecrans a eu la chance de voir les 7 premiers. Est-ce au même niveau que l’excellente première saison ?

Marvel's Daredevil - Netflix - Marvel TV

Marvel’s Daredevil – Netflix – Marvel TV

Nous retrouvons notre trio préféré, à commencer par Matt Murdock, avec un Charlie Cox toujours aussi impeccable. Après l’arrestation de Fisk, tout ne se passe pas comme il le faudrait pour Nelson & Murdock et ils ne se font pas que des amis. Nouvelle saison dit nouvelle affaire pour nos avocats préférés et notamment le duo Foggy/Karen puisque Matt a une autre occupation…

Justement, Daredevil va lui aussi avoir affaire à un nouvel ennemi : Frank Castle alias le Punisher campé par un Jon Bernthal plus à l’aise en sociopathe que dans tous ses autres rôles (inquiétant ?). Froid, déterminé, ce nouveau justicier lui donne du fil à retordre. C’est l’occasion pour les scénaristes de questionner la justice et ses différentes conceptions. Avec un ton libre, la série de Netflix permet d’aller beaucoup plus loin que, disons, une série de la CW sur un certain archet. Frank est une machine à tuer et les scènes de violences plus explicites et gores que l’année dernière en sont la preuve.

Cependant, il ne s’attaque qu’à la vermine, aux criminels. A-t-il raison ? La police ne peut pas les arrêter et Daredevil ne tue pas, c’est une solution radicale tout de même. De ce fait, l’intrigue permet d’aborder la question des limites de la justice, surtout quand il y a de la corruption dans l’air, ainsi que le sujet de la peine de mort, toujours applicable dans certains états américains mais pas à New-York. Avec tout cela, l’aspect drame légal de la série prend plus d’ampleur que lors de la saison précédente et permet à Foggy de s’imposer, même si c’est le personnage qui semble le plus en retrait dans cette première partie de saison. Quant à Karen, sa relation avec Matt se développe et on continue lentement de creuser les conséquences du meurtre qu’elle a commis.

En même temps, le casting s’agrandit avec l’ajout d’un autre personnage : Elektra Natchios, fille d’un ambassadeur grec et ex petite amie de Matt mentionnée dans un flashback en saison 1, revient dans sa vie. Pour le meilleur comme le pire ? Le meilleur très certainement pour le spectateur, surtout au niveau des scènes de combat. Mais le personnage joué par la française Elodie Yung ne se résume pas qu’à ses capacités physiques. Elektra est une sociopathe sans empathie, séductrice et extrêmement dangereuse. Son costume est revisité pour en faire quelque chose de minimaliste, comme celui du Punisher, et qui ne l’objectifie pas ! En parlant de corps, je trouve qu’il y a une insistance dessus. Tout le monde se souvient de la scène avec la portière dans la saison 1 mais Fisk se salissait peu les mains, ses plans étaient autres. Alors que cette saison avec le Punisher, les corps sont plus présents et mutilés, et la relation d’Elektra et Matt dévoile des corps pour le plus grand plaisir de tout le monde.

Mentionnons également que cette saison comporte à nouveau des scènes de combats exceptionnelles, à l’image du plan séquence de l’épisode 2 de la saison 1, l’épisode 3 de cette seconde saison nous montre un joli plan où l’on se croirait plongé au coeur d’un jeu vidéo. De belles performances visuelles que nous offre tous les ans la série.

Ce début de saison 2 surpasse déjà toute la saison 1, sans temps mort et avec des scènes d’action spectaculaires (on a trouvé le successeur du hallway fight…), tous les éléments se mettent en place sur le grand échiquier d’Hell’s Kitchen !

9/10

À lire ici notre rencontre avec Charlie Cox, Jon Bernthal et Elodie Yung lors de l’avant-première privée.

5 réflexions sur “Marvel’s Daredevil saison 2 : justiciers multiples

  1. Pingback: ComicStories – Sur nos écrans #47 : bilan de Daredevil saison 2 | Sur Nos Ecrans

  2. Pingback: Marvel’s Iron Fist ne cassent pas des briques | Sur Nos Ecrans

  3. Pingback: Marvel’s Iron Fist ne casse pas des briques | Sur Nos Ecrans

  4. Pingback: Marvel’s Iron Fist ne casse pas des briques | Sur Nos Ecrans

  5. Pingback: Marvel’s The Defenders se défend bien | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s