Avant-premières/Films

Loin de la foule déchaînée : éloignez-vous de ce film

54735eb321cdc

Loin de la foule déchaînée – Fox Searchlight

Synopsis : En Angleterre, à la fin du XIXe siècle, Bathsheba Everdene dirige d’une main de maître la ferme léguée par son oncle. Elle entend bien s’assumer seule, déterminée à se marier par amour plutôt que par convention. Sa force, son indépendance et sa beauté séduisent le noble et honnête berger Gabriel Oak, le riche propriétaire terrien William Boldwood et le séduisant et effronté Sergent Troy. Elle se trouve bientôt tiraillée entre ses trois prétendants et aussi libre qu’indépendante, elle décide de n’écouter que ses sentiments.

Thomas Vinterberg, le co-fondateur du mouvement Dogme95 avec Lars Von Trier, adapte le roman éponyme de Thomas Hardy considéré comme un chef-d’oeuvre de la littérature victorienne (que je n’ai pas lu donc je ne pourrai commenter la bonne ou mauvaise adaptation). Très loin de ses films précédents comme Festen ou La Chasse qui rentrait plus dans les codes cinématographiques actuels. Loin de la foule déchainée est-il un film convaincant ?

L’héroïne est incarnée par Carey Mulligan dont le talent ne suffit pas à captiver le spectateur sur la vie tumultueuse et passionnée de Bathsheba Everdene. Elle est passionnée, mais malheureusement pour moi, elle n’est pas passionnante. Toute l’intrigue tourne autour de sa recherche de l’amour et des les pièges dans lesquels elle tombe. Certes, c’est une femme moderne, par rapport à l’époque dans laquelle se déroule le film et celle à laquelle le roman a été écrit, puisqu’elle décide de se marier par amour, sauf qu’elle abandonne tout cela pour un soldat libidineux. C’est bien triste. Le casting est complété par Matthias Schoenaerts, Michael Sheen, Tom Sturridge et Juno Temple.

Loin de la foule déchaînée manque de rythme et de fougue pour s’instaurer dans un schéma répétitif et sous de faux airs de classicisme hollywoodien. Tout ce qu’il y a de somptueux, ce sont les décors naturels des clairières aux forêts.

Le romantisme classique ravira les fans de ce genre de films qui y trouveront tout ce qu’ils aiment. Je n’ai pas réussi à être transporté dans cette histoire qui m’a semblé plus mièvre qu’intéressante malgré la modernité du propos à travers son héroïne (ce qui reste un des atouts majeurs du film). La mise en scène de Vinterberg, sans prise de risque, n’a pas réussi à insuffler d’intérêt à une intrigue peu surprenante. Et pour terminer, comment peut-on rater un faux raccord aussi visible pour conclure son film ?!

5/10


Sortie en France : 03 juin 2015
Réalisateur : Thomas Vinterberg
Genre : drame historique
Nationalité : US/UK
Distributeur : Fox Searchlight

2 réflexions sur “Loin de la foule déchaînée : éloignez-vous de ce film

  1. Pingback: A Bigger Splash : plongeon raté | Sur Nos Ecrans

  2. Pingback: The End of the F***ing World [saison 1] : publicité mensongère | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.