Festivals/Rencontre avec.../Séries/Séries Mania

[Séries Mania S6] Rencontre avec Lee Daniels le créateur de Empire

Pour sa 6ème édition, le Festival Séries Mania frappe encore très fort en diffusant les deux premiers épisodes de la série phénomène américaine de cette saison : Empire. Après la projection, qui a fait l’unanimité dans la salle, son créateur Lee Daniels est venu nous rejoindre sous un tonnerre d’applaudissements, pour une masterclass animée par Pierre Langlais (Télérama). Il nous réserve une charmante surprise au cours de la rencontre puisque Taraji P. Henson, alias Cookie dans la série, était également présente dans la salle. Se sont deux personnes extrêmement passionnantes que nous avons eu le plaisir de rencontrer.

photo

Rencontre avec Lee Daniels – Series Mania 2015

– Que faisiez-vous avant de travailler dans le cinéma ?
J’avais pas de travail. J’étais metteur en scène, je gérais des acteurs au théâtre.

– Vous êtes plutôt fidèle avec vos acteurs, pourquoi ?
Oui je dois être maso (rires). Ces acteurs sont devenus ma famille. Vous savez, quand on travaille avec moi on me comprend (rires).

– Qu’est-ce qui vous émeut, vous fait avancer dans une histoire ? Qu’est-ce qui vous donne envie de la raconter ?
Tous les matins je me demande comment m’améliorer et être meilleur, et puis je merde (rires). Ce qui me donne envie c’est la condition humaine, le fait que nous soyons pas parfaits. Il n’y a pas de blancs, de noirs, nous sommes dans une zone grise. J’essaye de donner un visage aux gens qu’on ne voit pas, une voix à ceux qu’on n’entend pas. A l’école on m’embêtait car j’étais gay, mais j’apprenais quelque chose tous les jours.

– Vous êtes à l’origine des films « Precious» et « Le Majordome ». Deux films avec une thématique lourde. Essayez-vous de frapper, faire réagir avec vos histoires ?
Oui, comme moi j’ai été frappé, mon père a été frappé ou même mes ancêtres. Je ne veux pas qu’on se sente coupable ou malheureux, il faut rire. Le sens de l’humour sauve des vies. Si je n’essaye pas de vous faire rire il n’y a plus d’histoire.

– Empire est-il quelque chose de totalement nouveau pour vous ?
Tous les projets préparent pour les projets suivants. La télévision ne m’attirait pas à la base, j’étais quelqu’un du théâtre. Puis j’ai mûri. J’ai des enfants qui font des études et il fallait que je me fasse de l’argent (rires).

– On utilise beaucoup Shakespeare comme modèle, en quoi est-ce vrai pour Empire?
Non ça ne l’est pas. Cookie est incroyable mais elle est vraie à sa manière. Toutes ces personnes sont des personnes réelles à leurs manières. Tout ce que je fais je mets mon âme dedans. Quand je fais un film ça prend ma vie, je délaisse ma famille et mes proches. Au début de Empire j’étais en apnée, puis on a trouvé le ton et le rythme.

– Pourquoi avoir choisi un SOAP pour raconter cette histoire ?
J’essaye toujours de trouver de l’humour. Cookie bat son fils avec un balai. C’est quelque chose qui m’est arrivé personnellement. J’étais une petite terreur plus jeune et chaque fois que ma mère essayait de me taper je mettais mon coude en avant. Et une fois, elle a essayé de me frapper avec un balai et le manche s’est cassé (rires).

– Comment s’est passé la collaboration avec Timbaland ?
Mes enfants m’ont parlé de Timbaland. Je ne connaissais pas. Ils m’ont dit « Tu connais que Donna Summers, tu n’y arriveras jamais ». Timbaland lui me connaissait. Il est venu me voir, je lui ai parlé du projet et il a écrit une chanson le lendemain. Maintenant je sais tout sur le hip hop (rires).

– Pourquoi avoir choisi le hip hop ?
Parce que je suis gay ! Je suis de Broadway et pas du hip hop, il y a beaucoup d’homophobie  dans ce milieu et dans la communauté afro-américaine. On en parle également dans Empire. Cette relation entre Jamal et son frère c’était un peu comme moi et mon frère avant qu’il apprenne que je suis gay. 

– Est-ce que vous pensiez que vous faisiez quelque chose de politique ?
Je n’essaye pas de faire des déclarations. Si c’est important ça sera dit. J’essaye juste de raconter ce que je vis. Je ne peux pas dire aux acteurs de jouer quelque chose que je n’ai pas vécu. Les gens regarderont ce que j’ai fait et il faut que j’en sois fier.

 – Empire est un énorme succès aux USA. D’après vous, pourquoi un tel succès même auprès de la communauté afro-américaine ?
Je ne regarde jamais les chiffres jusqu’à ce qu’on m’y oblige. Ce n’est pas important pour moi car les chiffres sont synonyme de pouvoir. C’est mon premier travail à la télévision, et je ne sais pas pourquoi je le fais mais je le fais (rires).

 – Pourquoi avoir choisi une famille noire, riche et super puissante ? On a l’habitude de voir dans les SOAP plutôt des familles blanches.
Je suis noir donc voilà ! J’aime bien appeler Empire le « Black Dynastie ». Je suis un oiseau rare. J’essaye de donner un peu de ghetto et d’homo (rires).

– Jusqu’où peut aller le SOAP dans Empire?
Il n’y a pas de limite. On est là pour faire ressentir des choses, donner un orgasme, et si j’y arrive c’est que j’ai bien fait mon travail.

 – Quel est la place de la femme dans votre travail ?
J’adore les femmes ! Se sont les seules qui peuvent me remettre à ma place. Dommage que je sois gay.

– Et le personnage de Cookie ?
C’est un problème les femmes et moi, c’est pour cela que j’ai écrit ce personnage incroyable. Mais laissons la vraie Cookie en parler.

(Taraji P. Henson arrive sur scène)
T.H. : Cookie est une héroïne, la vérité, elle est dieu sur Terre. Elle ne fait pas de compromis, elle est vraie.

– Pourquoi avoir choisi ce rôle ?
T.H. : Cookie est effrayante. Je suis partie de la télévision et je suis revenue car le scénario est extraordinaire. Empire, on peut adorer ou détester. Mais c’était important de faire ressortir sa vérité. Empire est le rêve américain. Lee et moi on a commencé de rien, on est le rêve américain.

– Après le succès de la saison 1, comment va se dérouler la saison 2 ?
Ils veulent faire une saison de 22 épisodes mais ça va être un cauchemar, ils vont tuer Cookie. (rires). Je n’ai pas la réponse, on va explorer tout ce qu’on peur faire avec Cookie, pourquoi elle a été en prison etc… Il y aura de la pression mais ce n’est pas grave car les acteurs s’adorent et c’est génial car nous venons du monde du cinéma et on a une vraie idée de la déontologie. On a hâte que la série soit diffusée en France car généralement mes films marchent mieux en France qu’aux Etats-Unis.

Empire sera diffusée prochainement sur W9, et nous lui souhaitons autant de succès sur la chaîne et en France qu’elle en a eu aux Etats-Unis et au Forum des Images lors du Festival Séries Mania.

4 réflexions sur “[Séries Mania S6] Rencontre avec Lee Daniels le créateur de Empire

  1. Pingback: [Séries Mania S6] Rencontre avec Hagai Levi le créateur de The Affair | Sur nos écrans

  2. Pingback: Upfronts 2015 – Tout ce qu’il faut savoir sur Fox | Sur nos écrans

  3. Pingback: Rencontre avec Taraji P. Henson, Terrence Howard et Danny Strong d’Empire | Sur Nos Ecrans

  4. Pingback: Rencontre avec Taraji P. Henson, Terrence Howard et Danny Strong d’Empire | Sur Nos Ecrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s