Séries

Chosen : 3 saisons explosives

Chosen - Crackle - Sony Pictures

Chosen – Crackle – Sony Pictures

SynopsisCertaines personnes trouvent devant leur porte une boîte contenant une arme et la photo de leur cible. Ils ont alors un temps déterminé pour éliminer cette cible et passer à la suivante. Ce jeu mortel est sans issue, une fois que vous êtes dedans, vous devez jouer si vous voulez sauver vos proches.

La série a débuté le 17 janvier 2013 sur le service de streaming de Sony, Crackle. Elle est composée de trois saisons (une quatrième est en tournage) de six épisodes de vingt minutes.

Chosen, ou CH:OS:ENest l’occasion pour Milo Ventimiglia de revenir sur le devant de la scène depuis Heroes et il choisit une série d’action qui ne laisse aucun moment de répit à ses spectateurs. Il joue Ian Mitchell, un avocat qui reçoit une boîte avec un flingue et sa cible. La police se fiche de son histoire mais c’est un homme bon et il refuse de tuer un innocent. Une réaction que de nombreuses personnes devraient avoir (et on voit plus tard que ce n’est pas toujours le cas). Sauf que les instigateurs de ce jeu sont malsains, à l’aide de caméras cachées un peu partout et du système de surveillance de Los Angeles, ils espionnent les faits et gestes de Ian et des autres participants. Et ceux qui refusent de tuer, un membre de leur famille est kidnappé pour les forcer à « jouer » et offrir un spectacle macabre à ces riches. Au vu de sa courte durée (une saison dure deux heures) les épisodes s’enchaînent très facilement et on n’est pas aidé par les cliffhanger qui terminent les épisodes, presque chaque fin donne envie de se jeter sur l’épisode suivant. Une rapidité qui transpire dans la réalisation avec des plans courts et de nombreux changements d’échelles qui collent avec la montée d’adrénaline qui s’opère, à la fois, sur les personnages et sur le spectateur. Les deux premières saisons sont réalisées par le créateur et scénariste Ben Ketai et la saison 3 par Toby Wilkins (The Grudge 3Teen Wolf).

Les scènes d’action sont abondantes et bien chorégraphiées. La série peine davantage quand elle veut développer de l’émotion, pour être gentil, disons que Milo Ventimiglia est plus à son aise quand il doit tirer sur tout ce qui bouge plutôt qu’essayer de faire passer une émotion. Quant à sa femme jouée par Nicky Whelan (Franklin & Bash, Matador), elle est plus hystérique qu’il ne faut, elle n’est pas crédible. La fin de saison se conclut par l’accomplissement du meurtre par Ian et une boîte pour sa femme, elle doit assassiner son mari !

La seconde saison continue avec la famille Mitchell. Ian, Laura et leur fille Ellie (Caitlin Carmichael) sont en fuite et finissent par ce cacher dans une cabane dans la montagne. Cependant, les scénaristes introduisent un nouveau participant, Jacob Orr interprété par Chad Michael Murray (One Tree Hill/Les Frères Scott). La structure est similaire à la saison précédent : un homme reçoit une boîte, il refuse de participer, un membre de sa famille est kidnappé (la fille de Ian dans la saison 1, dans la 2 c’est le frère King Orr – Joey Luthman), et il cède. Les scénaristes ajoutent un élément à l’équation : la confrontation en fin de saison des deux personnages et c’est ce qui se produit dans le final mis en ligne le 26 décembre 2013. La nouvelle cible de Jacob est toute la famille Mitchell ! Parlons du nouveau personnage, Jacob est plus humain que Ian, c’est un personnage brisé par ses actions alors que celui de Ventimiglia paraît presque insensible. Et Chad Michael Murray est bien plus subtil dans son jeu que l’ex de Heroes. Autre personnage interprété par un acteur mono-expressif : Brandon *constipé* Routh (Superman Returns) dans le rôle de Max, un riche ami de Jacob, qui est lié au jeu. On ne peut pas reprocher aux scénaristes de ne pas explorer la mythologie de la série. Après une brève apparition en saison 1 des membres qui organisent ce jeu (les Watchers), on revoit leur leader et l’on découvre comment ils arrivent à surveiller tous les joueurs, on fait également la connaissance des Fixers qui nettoient une scène de crime et enlève un membre de votre famille pour vous forcer à jouer, ainsi que les Handlers qui font partie de votre entourage et vous pousse à jouer.

Chosen - Crackle - Sony

Chosen – Crackle – Sony

Après la confrontation entre Ian et Jacob, on aurait pu s’attendre au même schéma  narratif pour la saison 3. Ce n’est pas le cas. Alors que dans les deux premières saisons on faisait connaissance avec de nouveaux joueurs, cette saison nous donne à voir des habitués du jeu qui ont appris à vivre avec. Il y a bien sûr Jacob que l’on continue de suivre, mais également l’ajout d’une actrice populaire, Rose McGowan connue pour son rôle de Paige dans Charmed. Ici elle joue Josie Acosta la mère de deux enfants, Megan et Alex. Josie est dans le jeu depuis plus de deux ans et sa famille et elle-même ont appris à vivre malgré ce jeu malsain. Cependant, alors que ce n’était qu’au départ une obligation pour garder ses enfants en vie, Josie a été perverti par le jeu, au point d’en devenir un monstre. On sent le plaisir qu’elle prend à chaque meurtre, notamment la scène d’ouverture de la saison dans laquelle elle explose le crâne d’un homme à coup de marteau ! Cette Josie est une badass, et elle le prouve une nouvelle fois lorsqu’elle se confronte à une autre famille venue tuer la sienne. L’autre badass est Jacob qui, dès la saison 2 lorsqu’il brise le crâne de son attaquant à mains nus, prend encore plus confiance en lui et n’hésite pas à aller au bout, pretextant que personne n’est innocent, ses cibles ont ou vont tuer et si ce n’est pas lui qui les tue, ce sera quelqu’un d’autre. Sauf que Jacob exprime des remords, même s’il n’a pas le choix. La dernière séquence du final est magnifique de ce point de vue lorsqu’il se confie à Avery (Sarah Roemer de The Event), celle qu’il aime et qu’il doit tuer pour sortir du jeu.

Partant d’une première saison efficace et divertissante, la série a évolué en un spectacle mature en saison 3. Une maturité scénaristique avec le développement des personnages et de nouveaux arcs pour éviter de lasser son public, mais aussi dans le changement de certains détails comme la disparition des flashforwards à chaque début de saison qui était un ressort tellement simple pour essayer d’appâter les spectateurs.

Saison 1 : 7/10    Saison 2 : 8/10     Saison 3 : 8,5/10

Une réflexion sur “Chosen : 3 saisons explosives

  1. Pingback: Powers : de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités | Sur nos écrans

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.