Séries/Tout commence avec un pilot

[Pilot] Tyrant : la dictature selon FX

0baa34ec3a5c389d80829b01b2ccab26

Tyrant – 2014 – FX – Fox 21

SynopsisBassam Al Fayeed, renommé Barry, vit en Californie avec sa famille américaine. Il est docteur, et l’un des fils d’un despote du Moyen-Orient. Barry s’est exilé aux Etats-Unis à 16 ans, 20 ans plus tard il fuit encore son passé et surtout son père. Cependant, il accepte de retourner dans son pays avec sa famille pour assister à un mariage.

L’action se déplace rapidement hors des Etats-Unis, même un peu trop vite. Les personnages nous sont quasiment inconnus et on ne sait rien de leur vie au pays de l’oncle Sam. Ce n’est qu’un détail, car la saison (la série si elle est renouvelée ?) prend place dans ce pays dictatorial, mais il aurait été appréciable de nous présenter quelques aspects de ces personnages. Une fois arrivé dans ce pays fictif, Bassam (aka Barry) retrouve son frère Jamal qui est l’opposé de Bassam. Ce dernier est calme, malin et réfléchit avant d’agir. Jamal est impulsif et violent. Les flash-backs, un peu trop présent présents et répétitifs, amène une explication à la violence de Jamal. Cependant, le cliffhanger nous amène à penser que Bassam n’est pas si innocent qu’il ne le prétend et qu’il n’essayait pas de fuir que son père, lui-même également. Un personnage principal complexe et qui n’est pas unidimensionnel.

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant des autres personnages, notamment Jamal, un animal, une brute un peu cliché. La femme de Bassam a du mal à s’imposer face à son mari joué par l’anglais Adam Rayner. J’ai confiance en Jennifer Finnigan, elle réussira à s’imposer par la suite si les scénaristes lui donnent le matériau pour cela. Quant aux enfants, ils rappellent ceux de Brody de Homeland, l’autre série de Gideon Raff et Howard Gordon. Emma est l’adolescente rebelle avec un fort caractère, Dana donc. Et le fils, Sammy, est tout aussi tête à claques mais il pourrait se montrer intéressant pour traiter des différences culturelles et morales, comme certaines libertés dont le peuple semble privé…

Le pilote peut sembler cliché avec des personnages caricaturaux, ce n’est pas faux, mais n’oublions pas que nous sommes dans une dictature et que des éléments qui peuvent sembler cliché (le viol au début qui a beaucoup fait parler outre-Atlantique) sont en réalité tout à fait crédibles, surtout vu le comportement de Jamal. J’ai été plus déconcerté par, d’une part, l’anglais parlé dans un pays du Moyen-Orient, il est certain qu’une série américaine en arabe n’aurait pas plus à certaines ligues; et d’autre part, le casting est presque entièrement composé d’acteurs caucasiens, étrange.

FX délivre un bon primetime soap sur une famille déchirée entre deux « clans », et avec un affrontement fraternel au coeur des prochains épisodes.

6,5/10

Une réflexion sur “[Pilot] Tyrant : la dictature selon FX

  1. Pingback: Bilan des nouvelles séries de cet été | Sur nos écrans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s